Certificat d’authenticité : 8 raisons de l’utiliser

Aujourd’hui, je souhaite vous parler de l’utilité des certificats d’authenticité lorsque l’on vend ou on achète une oeuvre d’art. Mais avant cela, voici une petite histoire vécue récemment.

Il y a plusieurs semaines, une amie vivant à New York me contacte avec une demande particulière. Son père, qui lui vit au Japon, a acheté il y a environ 40 ans une peinture à l’huile dans une galerie Parisienne située à Montmartre.

Il a récemment décidé d’évaluer sa collection avec un objectif de revente pour certaines. Parmi celles-ci, la fameuse peinture à l’huile acquise dans les années 80 à Paris. Dans ses recherches, il remarque que pour cette oeuvre il n’a aucun document la concernant hormis une carte de visite de la galerie où il avait acheté la pièce.

Hors, la galerie en question a fermé dans les années 90. Etant sur place à Paris, mon amie me demande si je peux l’aider dans ses recherches. Je récupère l’extrait K-bis de la galerie espérant y trouver un nom à contacter. Sur l’extrait, hormis le fait que j’ai la confirmation que la galerie a cessé son activité en 94, je n’obtiens pas le nom du marchand et le cabinet qui a procédé à la clôture n’existe plus non plus. J’appelle le Greffe du Tribunal de Commerce de Paris et là, l’impasse.

Sur l’oeuvre, la signature du peintre est méconnaissable. De son côté, mon amie a contacté des experts et la peinture ne remonte dans aucune de leurs bases de données.

Au final, impossible d’évaluer l’oeuvre selon sa provenance ni de la rattacher à un artiste. Sa seule valeur dépend de sa taille, sa technique, les matériaux utilisés et le sujet représenté.

Certificat d’authenticité : c’est quoi ?

En quelques mots : le certificat d’authenticité, c’est la carte d’identité d’une oeuvre d’art.

Il s’agit d’un document unique établissant l’authenticité d’une oeuvre d’art et contenant des informations clés.

L’authenticité vient du fait que la pièce a bien été réalisée par un artiste et est originale. Le certificat permet de rattacher une oeuvre à un artiste.

Le certificat d’authenticité est un document qui doit être conservé au même titre que l’oeuvre d’art et la suivre.

Ce document est en général établi directement par l’artiste. Cependant, les professionnels du milieu de l’art peuvent en délivrer lors de la vente d’une oeuvre. Ce n’est pas toujours le cas ! Si vous faites un achat par un intermédiaire, n’oubliez pas de demander ce précieux document.

Information importante : une facture ne peut pas tenir lieu de certificat d’authenticité.

La facture est un document représentant la vente d’un bien. Dans le cas d’une oeuvre d’art, ce document ne suit pas l’oeuvre après un premier achat car les tiers ne souhaitent en général pas indiquer le prix auquel elle a été acquise initialement et fausser de possibles estimations selon le marché.

Que doit contenir un certificat d’authenticité ?

  • Le titre de l’oeuvre
  • Une photographie de l’oeuvre
  • L’année de réalisation de l’oeuvre
  • Les caractéristiques techniques de l’oeuvre (dimensions, matériaux, support…)
  • Le nom de l’artiste
  • La date de délivrance
  • L’emplacement de la signature de l’artiste sur l’oeuvre
  • Si l’oeuvre fait parti d’une série, édition limitée : son numéro d’identification et le nombre d’exemplaires
  • Le numéro d’identification professionnel de l’artiste
  • La signature de l’artiste
  • Et une mention du type : « Le présent certificat et les mentions qui y figurent constituent le droit de propriété de l’œuvre. »
    • On parle du droit de propriété et non du droit d’auteur, l’artiste reste propriétaire des droits d’auteur concernant l’oeuvre qu’il a produite.

Pourquoi utiliser un certificat d’authenticité ?

Pour les collectionneurs, demander et obtenir un certificat d’authenticité vous permet de :

  1. Etablir l’identité et l’authenticité de l’oeuvre d’art
  2. Garder une trace de l’origine de la pièce acquise
  3. D’évaluer rapidement sa valeur au fur et à mesure des années, surtout si l’artiste est ou devient côté
  4. De garantir son authenticité et sa valeur lors d’une revente

Pour les artistes, fournir un certificat d’authenticité vous permet de :

5. Assurer l’authenticité de votre création
6. Faciliter le futur de l’oeuvre et son identification
7. Offrir un service de valeur à vos acheteurs
8. Gagner en crédibilité auprès de votre communauté


Votre avis m’intéresse !

En tant qu’artiste, proposez-vous des certificats d’authenticité lors de la vente de vos oeuvres ?

En tant qu’acheteur, lors de l’acquisition d’une oeuvre d’art, demandez-vous un certificat d’authenticité ?

 

2 Comments

  1. Merci Pauline pour ces précisions. C’est un document important et pourtant, il est assez méconnu.
    Facile à transmettre lorsqu’on a une commande sur Internet par exemple car il peut être édité en même temps que la facture. C’est plus compliqué dans le cas de vente directe, sur un marché par exemple (c’est la saison alors je suis à fond actuellement). Je n’ai pas de quoi éditer ce certificat. Je l’envoie par courrier, quelques jours plus tard : c’est un argument imparable pour récupérer les coordonnées de mes acheteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *