Choisir ses couleurs aquarelle 1/3
Comprendre la couleur

La couleur dans la peinture est un point clé à maitriser dans la construction de ses compositions. Au delà de son utilisation pour représenter et interpréter, elle peut véhiculer un message et aussi représenter le style de l’artiste.

Il est important de bien la choisir, de la comprendre et de savoir l’utiliser.

Comprendre la couleur

Pour répondre à tous ces éléments, je vous propose un dossier en 3 parties sur comment choisir vos couleurs aquarelle :

  1. Comprendre les couleurs (1/3)
  2. Construire sa palette (2/3)
  3. Savoir utiliser ses couleurs (3/3)

Ce premier article a pour but de vous apporter quelques connaissances théoriques qui seront utiles à votre pratique. Oui, je sais, moi aussi, la théorie… je préfère largement la pratique et rentrer dans le vif du sujet.

Pourtant ces connaissances vont vous aider de la même façon qu’elles m’aident depuis plusieurs années. Ces notions théoriques vous serviront à :

  • construire votre palette en choisissant vos couleurs aquarelle
  • les comprendre ainsi que les interactions entre elles
  • utiliser vos couleurs aquarelle de façon harmonieuse
  • construire et analyser vos compositions
  • délivrer un message, une émotion ou une ambiance à travers votre création

Classification des couleurs

Quelques notions de base

A priori tout le monde connait les couleurs primaires et secondaires dont je m’apprête à parler mais… n’allez pas trop vite, vous serez sans doute intéressé par les couleurs complémentaires et ce qu’apporte leur utilisation dans une aquarelle, ou encore la notion de couleurs analogues.

Les couleurs primaires

On appelle couleur primaire une couleur qui ne peut pas être la résultante d’un mélange ou reproduite par un mélange de couleurs.

Couleurs aquarelles primaires

Communément, les 3 couleurs primaires sont :

  • Le jaune
  • Le bleu (cyan)
  • Le rouge (magenta)

Les couleurs secondaires

Les couleurs secondaires sont le résultat du mélange de 2 couleurs primaires dans une même quantité, 50/50.

Couleurs aquarelles secondaires

Communément, les 3 couleurs secondaires sont :

  • L’orange : mélange de jaune et de rouge
  • Le vert : mélange de jaune et de bleu
  • Le violet : mélange de rouge et de bleu

Les couleurs tertiaires et le cercle chromatique

On appelle couleur tertiaire – ou encore intermédiaire – une couleur obtenue par le mélange de 2 couleurs primaires mais dans des quantités inégales ou bien d’une couleur primaire avec une couleur secondaire.

Exemple commun de couleurs tertiaires :

  • jaune + orange = jaune orangé ou ocre (ou 2/3 jaune + 1/3 rouge)
  • rouge + orange = rouge orangé ou vermillon (ou 2/3 rouge + 1/3 jaune)
  • jaune + vert = jaune vert ou souffre ( ou 2/3 jaune + 1/3 bleu)
  • bleu + vert = bleu vert ou turquoise ( ou 2/3 bleu + 1/3 jaune)
  • bleu + violet = bleu violet ou indigo (ou 2/3 bleu + 1/3 rouge)
  • rouge + violet = rouge violet ou pourpre (ou 2/3 rouge + 1/3 bleu)

Ces combinaisons de couleurs primaires, secondaires et tertiaires permettent de créer un cercle chromatique :

Les combinaisons de couleurs

Monochromatique

couleur aquarelle monochromatique

On appelle monochromatique l’utilisation d’une seule couleur où seule sa valeur tonale varie. Les nuances vont du plus clair au plus foncé, ou inversement mais toujours en gardant la même couleur.

Les couleurs complémentaires

On appelle couleurs complémentaires, 2 couleurs opposées sur le cercle chromatique.

Couleurs aquarelles complémentaires

Exemple d’associations de couleurs complémentaires :

  • Jaune / Violet
  • Rouge / Vert
  • Bleu / Orange

L’association de ces couleurs complémentaires permet d’augmenter des contrastes, de créer des effets, d’orienter un regard, etc…

Aquarelles NYC - Guggenheim Museum
Guggenheim Museum

Par exemple, sur la peinture Guggenheim Museum ci-dessus, le bleu-violacé vient se contraster au jaune-orangé et fait d’avantage ressortir les nuances et donc le bâtiment en tant que tel.

Les couleurs triades

Couleurs aquarelles triade

On appelle couleurs triades le fait d’utiliser 3 couleurs se situant chacune à équidistance sur le cercle chromatique.

Cela peut apporter un effet visuel mais en général, on ajoute un déséquilibre dans les quantité en privilégiant une couleur, en la complétant avec une autre en plus faible quantité et ensuite en ajoutant une touche d’une 3ème couleur.

Aquarelles NYC - Manhattan skyline
Manhattan skyline

Par exemple, sur la peinture Manhattan skyline ci-dessus qui utilise les 3 couleurs primaires, on a une majorité de bleu, soutenu par du jaune et avec des touches de rouge en mineur.

Les couleurs analogues

Les couleurs analogues ou camaïeu sont un choix de couleurs placées les unes à côté des autres sur le cercle chromatique. On joue également sur la valeur tonale de ces couleurs.

Couleurs aquarelles analogues

Les deux peintures abstraites Inside et Disorder présentent chacune des couleurs analogues ou camaïeux.


Des conseils privilégiés pour les aquarellistes

Inscris-toi à la newsletter Pour les aquarellistes et…

  • sois notifié de chaque nouvel article spécifique aux aquarellistes et à l’aquarelle
  • reçois des conseils sur la pratique de l’aquarelle que les autres n’auront pas 😉
  • reçois une illustration aquarelle facile à reproduire

 








           


Tonalités

Les couleurs ont un impact sur nos ressentis et elles délivrent un message parfois inconscient. Selon les sociétés, nous sommes aussi conditionnés pour percevoir les couleurs d’une certaine façon. Par exemple, dans notre société occidentale, le noir est associé au deuil alors qu’en Inde et au Vietnam, c’est le blanc qui est associé au deuil.

Un autre exemple parlant est celui de la couleur rouge. Lorsque celle-ci est utilisée, elle est souvent reliée à un message signifiant « danger », elle peut aussi représenter le sang et la violence, ou encore la passion et l’amour.

Couleurs chaudes

couleurs aquarelles chaudes

Les couleurs chaudes sont du côté du jaune, orange et rouge. Elles ont pour impact d’être stimulantes, de « réchauffer » une composition et attirent l’oeil.

Couleurs froides

Couleurs aquarelles froides

Les couleurs froides sont du côté du bleu, vert et violet. Elles peuvent adoucir un rendu, suggérer quelque chose de calme et permettent aussi de « refroidir » une composition.

Théories et caractéristiques des couleurs

Les différentes classifications de couleurs vues précédemment donnent une première base pour la connaissance des couleurs.

Différentes théories, nuanciers ou encore cercles chromatiques sur les couleurs ont été créés depuis plusieurs siècles. Bien souvent, les artistes eux-mêmes créent leur propre cercle chromatique en fonction de leurs affinités, de leur style et du type de composition qu’ils créent.

Quelques exemples :

Dans le cadre des couleurs aquarelle, le nuancier de Munsell est probablement l’approche la plus intéressante, selon moi. En plus des couleurs, elle traite les questions de valeur et de saturation qui sont indispensables en aquarelle.

Couleurs aquarelle : Le nuancier de Munsell

Le nuancier de Munsell propose 5 couleurs principales : rouge, jaune, vert, bleu et violet.

On remarque dans l’image ci-dessous que les couleurs complémentaires ne sont pas exactement les mêmes que celles du cercle chromatique évoqué plus haut. La couleur opposée au bleu est plutôt un jaune tirant légèrement vers l’orangé.

Nuancier de Munsell

Albert Henry Munsell, peintre et professeur d’art a créé le nuancier de Munsell en 1909. Son nuancier, largement reconnu et utilisé notamment aux Etats-Unis, est établi selon 3 axes : la valeur, la hue et la saturation.

Notions importantes à retenir : 

  • La valeur est le degré d’intensité d’une couleur entre le clair et le foncé
  • La hue (ou teinte) est la couleur à l’état pur sur le spectre
  • La saturation (ou chromaticité) est le degré d’intensité d’une couleur entre le vif et le terne

Système de Munsell

Dans ce graphique, on peut observer que pour une même couleur, on peut obtenir différentes nuances. Plus on va vers l’extérieur du cercle, plus la couleur est vive. Inversement, plus on va vers l’intérieur et plus elle est terne (saturation).

En aquarelle, ces notions sont indispensables dans le choix des pigments.

Lorsque l’on choisit ses couleurs aquarelle, il faut pensez à la valeur et à la saturation. Est-ce que telle couleur choisie sera assez foncée ou claire, ou encore assez saturée ou non ?

Ces critères vous aideront à choisir vos pigments, à les utiliser au mieux mais également à réaliser  vos mélanges et les optimiser.

Je développerai ces points dans la seconde partie de ce dossier « Construire sa palette »


Et vous ?

Est-ce que vous vous référez à une théorie des couleurs ? Y en a-t-il une en particulier qui vous semble intéressante ?

Avez-vous déjà réalisé votre propre cercle chromatique en fonction des pigments que vous utilisez ?

Partagez vos connaissances avec nous dans les commentaires 🙂


Conservez ces conseils :
Epinglez-les sur Pinterest !

comprendre la couleur

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *